Les rencontres des passeurs

Home / Les rencontres des passeurs

Les rencontres des passeurs

  • La fête familiale : point de départ de la réflexion du projet les Passeurs, mémoire et chant de convivialité - rencontres et création sonore.
  • 6 mois de rencontres conviviales entre habitants animées par Guylaine Renaud, dessinées par Malika Moine et enregistrées par Thibault Verdron.

Dans son contenu, ses préparatifs, ses gestes coutumiers, la fête familiale est un espace temporel où s’expriment les mémoires du groupe social.

Transmission de savoir faire, évocations de souvenirs, discussions.

Guylaine renaud a envisagé cheminement de l’action selon une progression de logique individuelle (maison - famille) à une logique collective (espace collectif - groupe).

La Maison en tant que territoire familier a été posée comme point de départ des rencontres. Espace connu aux repères clairement identifiés, il a favorisé la confiance et la prise de parole, en incitant notamment le volontariat de : s’engager à recevoir, à partager savoir et pratiques et moments de vie.

Les rencontres des passeurs dessin de malika

Partir de ce que les gens savent faire et ont plaisir à faire a été une des constantes de nos rencontres.

Néanmoins et dès le départ, il s’est agi d’amener les participants à dépasser leurs propres limites et le préalable était de s’inscrire dans une dimension de don et de partage au-delà du simple accueil (et de ce que l’on a l’habitude de faire) en faisant " le don " de sa parole.

De maison en maison, à Griffeuille (Arles) et Belsunce (Marseille), les passeurs se sont rencontrés, ont échangé et partagé ... leurs pratiques festives familiales : évocations de souvenirs, partage de savoir-faire, transmission dans la discussion, dans le récit et le chant.

Petites portes ouvertes sur le monde !

rencontres des passeurs de guylaine renaud

rencontres des passeurs de guylaine renaud

rencontres des passeurs de guylaine renaud

Les passeurs à Cavaillon

Billet d’humeur. LIP. Journée des Passeurs, 7 février 2017. Cavaillon.

Il est dix heures, Guylaine arrive au LIP. La salle est déjà pleine de rires et conversations enjoués. Ce sont les usagers et les intervenants du LIP qui l’attendent sourires et bras ouverts. Ici, on parle du spectacle de la semaine derrière. Chacun y va de son commentaire, on entend ça et là, des histoires d’encens, des histoires de vie… On parle, on échange des impressions. Des vidéos circulent…
On rentre dans le vif du sujet !
Guylaine sort ses tambours, ses textes et chante l’Encensoir.  Ils connaissent déjà  cet air et l’entonnent avec elle.
Durant toute la journée on travaille à l’organisation de la Rencontre des Passeurs : L’encensoir dans la tradition musulmane.
Pour que la Rencontre prennent vie, Guylaine stimule leurs imaginations, elle fait appel à leurs souvenirs. Ils se sentent en confiance et livrent tels des conteurs et de façon totalement organique et spontanée, des anecdotes, des récits de traditions et des histoires d’hier et d’aujourd’hui. Peu à peu “les Passeurs “ prennent corps, ils s’appellent Fatiha, Belkacem, Naïma, Isabelle, Zohra…

Ils se retrouveront le 28 février à la MJC de Cavaillon,  dans leur rôle de Passeurs pour transmettre à leur tour et dans un cercle élargi des histoires d’encensoirs, des histoires de vies !

C’est ça les Passeurs à Cavaillon.

LIP, Centre Social la Bastide, École La Colline, dans ces trois lieux, même accueil chaleureux, même enthousiasme. Partout les yeux pétillent, les propositions fusent, le plaisir d’être ensemble et de partager est le dénominateur commun de cette expérience originale.

rencontres des passeurs de guylaine renaud

rencontres des passeurs de guylaine renaud

rencontres des passeurs de guylaine renaud